Catégories
Méridionaux

Kothiens

Un royaume hyborien au sud d’Ophir, de Corinthe et de Zamora,au nord de Shem et d’Argos et bordé à l’est par Khoraja et le Khauran. Les terres de Koths ont un véritable exercice de style géographique. Les pics vertigineux des Monts Karpash sont une frontière efficace le long de Corinthe, et cette région n’est jamais traversée par les caravanes. Plus à l’Ouest, les montagnes adoucissent leur courbe pour former des collines sous la frontière occidentale de l’Ophir. Le long de la frontière argossienne, les Monts Pyrrhéniens dévient les courants aériens pour créer l’ouest des prairies semi-humides de Koth,se transformant vers l’est en désert à l’est de Khorshemish. Ces montagnes s’incurvent vers le sud puis vers l’est au-dessus de Shem. Elles deviennent des collines rocailleuses, gagnant en hauteur et en inviolabilité près des Monts Enflammés, une chaîne volcanique. La route importante qui court vers le sud hors de Khorshemish traverse une passe sur le chemin d’Eruk, en Shem.

Un millier de kilomètres de hautes terres culminent dans l’Escarpement Kothien, un haut mur qui court le long du Désert Orient a l avant de s’élever au sud des Monts Kézankiens.

La région orientale de ce royaume est décrite comme des terres fertiles. Cela présuppose que les collines au sud de Zamora agissent comme un piège pour l’humidité de manière à hydrater les terres et à former rivières et lacs. Un système de bassins et de drainage artificiel occupe cette partie orientale de Koth. Il y a aussi une réserve naturelle d’eau salée au centre de Koth que l’on appelle le Lac Salé, entouré de petits lacs d’eau douce. Koth possè de des prairies et des vergers dans ses régions occidentales et des fermes dans les terres orientales plus élevées. L’étrange désert de Koth, est situé au centre du royaume.


Son ancienne capitale, Khorshemish, est le centre de la confection d’armures qui fait la fierté de Koth. Tous les érudits qui traitent de l’histoire de Koth en font le premier royaume hyborien.

La géographie du continent et ses effets sur les migrations des premiers Hyboriens rend cette théorie peu plausible. Koth est très ancien,mais ne fut probablement pas établi par les Hyboriens. Des réfugiés valusiens constituent sans doute une piste plus réaliste.


Des bases historiques plus sérieuses rapportent que les hyboriens de Koth repoussèrent les anciens Stygiens hors des prairies occidentales de Shem dans les terres au sud du Styx. Les hôtes Kothans durent alors se retrancher derrière leurs ultimes frontières lorsque les cités états shemites grandirent en puissance. Koth est constamment au bord de la guerre civile. Son roi, est décrit comme indigent par les nations voisines.

• Population: 5.700.000.
• Capitale:
Khorshemish (pop. 950.000 dont un tiers d’esclaves étrangers).
• Dirigeant:
Empereur Strabonus.
• Villes importantes:
Krosha,Korveka.
• Niveau de technologie:
Ere Romaine.
• Alliés:
Ophir, Corinthe, Némédie.
• Ennemis:
Aquilonie, Khoraja.
• Religion:
Ishtar, Bel, Set.
• Inspirations:
Correspond à l’État Hittite.

Influences connues pour
Robert E. Howard :

Correspond à l’État hittite ; la capitale du Koth, Khorshemish, correspond à la capitale hittite, Karkemish.

Allégeance

Bien qu’il ne soit pas aussi féodal que l’Aquilonie ou le Nemedie, Koth se maintient par des serments de loyauté et d’allégeance.

Le serment d’allégeance implique généralement d’apporter des vêtements de femmes et une flèche à la cérémonie.

Ceux qui prêtent serment d’allégeance brisent la flèche et jurent que
leurs propres armes seront détruites si leur vœu brisé; puis on montre les vêtements et ceux qui jurent, et ils promettent que s’ils rompent leur serment ils travailleront à jamais aux tâches des femmes.

Ces serments sont considérés comme personnels et non transférables, c’est-à-dire que si une partie du serment devait mourir, le serment doit être renouvelé par les hérités pour être valide.

Vêtements Kothiens

Les citadins s’habillent bien, ils portent souvent différentes sortes de tabliers par-dessus leurs vêtements selon leur métier.
Les femmes portent des robes et des vêtements brodés de couleurs vives.

La noblesse porte des pantalons en velours couleur olive et des chemises en soie de fabrication étrangère, des robes brodées de couleurs vives et des armures gravées de facture artistique.
Les nobles de Koth préfèrent les moustaches pointues ainsi que les cheveux parfumés et bouclés.

Armée de Koth

L’armée se compose principalement de chevaliers et de cavaliers à la visière sombre; bien qu’ils soient soutenus par des lanciers, des troupes de mercenaires et généralement des archers shemites. Les troupes de Kothian portent des marquages embossée avec le casque doré de Koth.

La plupart portent la barbe, souvent à la manière des Shemites voisins.


La Cavalerie royale contient les plus grands guerriers de Koth. Ils ont le meilleur entraînement, les armes les plus lourdes et le soutien logistique le plus sophistiqué. Ils sont à juste titre fiers de leur réputation de chevaliers parmi les plus compétents qui soient.


Bien sûr, les Poitaniens ne sont pas d’accord avec cette évaluation, mais la séparation des deux forces d’élite exigent qu’elles ne pourront jamais une chance de régler leurs différends. Chaque membre de la calaverie royale porte une armure de plaque et un grand heaume avec des panaches de couleur. Ils portent de lourdes lances, des mots larges et de grands boucliers dans la bataille.

La quintessence du fantassin Kothian est le lancier. Des géants habillés en brigandine et des casquettes en acier, ces soldats soutiennent la chevaliers. En plus de leurs lances de guerre, ils portent des épées comme armes de secours.
L’introduction du lancier à Koth a élevé les unités de lanciers vétérans à un statut presque d’élite.

Certains soldats kothiens deviennent des lanciers. Structurellement l’équivalent des hommes d’armes d’Aquilonia, les lanciers de Koth
sont une organisation relativement nouvelle dans l’ancienne armée kothienne.


Ils remplacent lentement les grandes piques, qui autrefois dominé le champ de bataille. Cette transition s’est passé sans aucune tension. Les militaires plus âgés ne sont toutefois pas prêts à se battre avec les lanciers, les laissant avec de jeunes chefs inexpérimentés ou des capitaines mercenaires.

Koth n’a pas encore les moyens d’équiper ses lanciers de lourdes armure. Ils doivent plutôt se contenter d’armure de cuir et de petites pièces de fer.

La cavalerie kothienne, appelée chevaliers, présente le modèle d’organisation militaire pour la plupart de la région. Tout guerrier monté est généralement appelé chevalier à Koth, quelle que soit sa lignée. Les chevaliers nobles
font partie de la cavalerie royale. Extrêmement bien équipés, les chevaliers passent la majorité de leur temps en formation militaire. Les chevaliers sont formés pendant sept ans avant d’être lancés au combat.

Le coût de l’entraînement d’un seul chevalier est énorme ; heureusement, l’impact d’une charge massive fait plus que compenser. Les chevaliers de Kothian portent des armures à plaques surmontées de casques à visière. Ils portent au combat de grands boucliers, de lourdes lances et des épées.

Koth entretient également une cavalerie de tirailleurs à cheval légers appelés spahis. Ils sont souvent envoyés en éclaireur et pour ravager une compagnie avant que le gros de l’armée n’arrive.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *