Catégories
Religions

Ymir

Le roi primordial géant de givre

Les Aesirs et Vanirs vénèrent Ymir, le Roi Géant des Glaces. Celui-ci règne sur le Valhalla, le royaume de l’après vie fait de grands halls creusés dans la glace où les morts passent l’éternité à boire, se battre et s’accoupler.

Ymir règne sur le Valhalla glacé, où les morts habitent dans un royaume de longues salles, de glaciers enneigés et de beuveries, de nausées et de combats éternels. Les Nordheimirs croient en une vie après la mort et celle-ci reflète souvent la façon dont on a vécu et vécu son destin. Pour les gens du peuple, la vie après la mort est triste et morne, une vie passée à rassembler et à servir les guerriers. Pour les guerriers vaillants, cependant, l’au-delà est rempli de combats et de festin dans les plaines enneigées et les couloirs de Valhalla.

Ymir représente la terre pour les deux peuples du Nordheim, les Aesirs et les Vanirs, dont la culture est a priori similaire. Les deux peuples ne se font pas la guerre pour des questions d’idéologie mais parce qu’il en a été ainsi depuis des siècles. La bataille pour le Nordheim n’est pas seulement la base de son économie et de sa vie sociale, c’est aussi la base de sa vie religieuse, car Ymir est vénéré en se battant toute la journée, puis en mangeant, en buvant et en chantant toute la nuit. Le combat fait intimement partie de leur vie sociale et de leur économie, même de leur religion puisque l’on ne vénère pas mieux Ymir qu’en se battant le jour avant de chanter et boire le soir. Boire est d’ailleurs considéré comme une activité tout aussi religieuse que le combat puisque l’on dit qu’il n’est pas possible d’entrer en contact avec Ymir sans avoir consommé une quantité d’alcool suffisante pour perdre conscience. En effet, même ces activités ont un mérite religieux, car la bière est la boisson d’Ymir et, en tant que telle, elle est sacrée et consommée en grande quantité. Il est dit parmi les Nordheimir qu’il est possible d’entrer en contact direct avec Ymir si on boit a en être inconscient. Ainsi, l’ébriété est une obligation religieuse et une activité sociale. La vie doit être vécue avec un enthousiasme sauvage et la mort doit être vécue de la même manière.

Ymir et le panthéon de Nordheimer

Ymir est le roi primordial du géant du givre et le dieu des Ases et des Vanir. Pour les Nordheimers, il représente la Terre elle-même, qu’ils perçoivent comme formée entièrement de glace et de neige. On l’adore non pas dans des rituels élaborés mais en se battant toute la journée, puis en buvant et en chantant toute la nuit. Ymir apparaît principalement dans le mythe de la création des Nordheimers, qui ont assez peu besoin des dieux, sauf comme source de leurs grands contes et de leurs chansons sauvages.

On dit qu’il a été le premier être vivant, créé à partir de glace décongelée juste avant la deuxième créature, la vache primordiale Audhumla. Son seul aliment provenait de la traite Audhumla. Le corps d’Ymir a produit les premiers humains, un homme et une femme congelés par la sueur de son aisselle gauche. De là sont nées les races de Vanir et d’Aesir.

Ymir a une fille, Atali, celle ci va chercher les guerriers morts au combat pour les emmener au Valhalla, et attire ceux qui sont blessés dans un piège pour offrir leurs cœurs en festin a Ymir. Il a également des fils, ceux-ci sont de gigantesques guerriers de givres.

Chamanes Nordheimer, Godi et Godar

Les chamanes Nordheimer, connus sous le nom de Godi à Vanaheim et de Godar à Asgard, ont tendance à être plus politiques que religieux, assumant un rôle de chef et s’assurant que les cérémonies appropriées sont organisées pour un événement donné. La religion a tendance à être un événement personnel chez les Nordheimers, mais même ceux-ci ont leurs oracles, à l’instar des Cimmériens. Le culte est conduit à l’extérieur dans des endroits tels que sous les arbres gardiens, près de puits sacrés ou dans des arrangements sacrés de pierres. Parmi les Nordheimers, qui sont chacun farouchement indépendants, la religion est considérée comme une affaire personnelle. Ils n’ont pas le temps ni l’intérêt de demander aux prêtres d’interpréter Ymir pour eux. Chaque homme est son propre intermédiaire à Ymir. Les Aesir ne gardent pas de temples à Ymir, mais ils reconnaissent de nombreux sites de plein air sacrés, tels que des montagnes, des îles, des champs, des rochers et des bosquets. Trois fois par an, les Nordheimers organisent des cérémonies pour apaiser Ymir, demandant victoire à la guerre et au raid, sacrifiant animaux et humains, se régalant de plats fumants chauffés par les flammes, buvant leur bière dans des quantités fantastiques et chantant des chansons lcélébrant leurs guerres et leurs héros. Ces cérémonies, qui se déroulent au printemps, au milieu de l’été et à l’automne, durent plusieurs jours et constituent une affaire bruyante et brutale car telle est leur vie. Les chamanes d’Ymir sont des guerriers avant tout, de nombreux guerriers se sont retirés pour devenir chamane après des années de batailles et de tueries.

Völvas

Une völva est une sorcière de Nordheimir qui pratique le Seid, la version du chamanisme des Nordheimers. Le Seid est un don d’Atali, considéré comme déshonorant pour les hommes dans la tradition Nordheimir, ce qui fait qu les Völva sont presque toujours des femmes. Cependant, quelques hommes, surtout après une expérience de mort imminente, empruntent ce chemin. Le Seid est considéré comme déshonorant pour les hommes parce que c’est une pratique manipulatrice, qui va à l’encontre du code de comportement des hommes du Nordheim. Les vieilles femmes völvas sont considérées comme des représentantes des esprits de la mort. Les principales formes de magie pratiquées par les völvas sont la divination, l’hypnotisme, la magie de la nature et les malédictions. Les völvas vraiment vieilles et puissantes pratiquent la nécromancie. Les völvas portent des manteaux noirs et des capuchons en laine noire garnis de fourrure de puma blanc. Certains sont nus dessous, d’autres portent des vêtements standard pour les femmes Nordheimer. Quelques-unes portent des épées. Elles portent des bâtons symboliques du pouvoir (appelés Batonseid), qui les aident dans leur magie. On dit que la völva devient éthérée et prend l’apparence d’un animal alors qu’elle voyage à travers les royaumes de la réalité. Elle réalise la transe par divers moyens, en fonction de la personne qui l’a entraînée. Lotus, privation de sommeil, privation sensorielle et chants sont des méthodes utilisées par diverses völva.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *